la forêt d'Estialescq

usagers -- problématiques -- actualité -- mai 2008  



texte et photos  M. Philippe JULLIEN -ONF

Le plan

carte-estialescq
Carte de la forêt soumise à l'ONF
La forêt communale d'Estialescq, située à une altitude moyenne de 270m et d'une superficie totale de 314,63 hectares est partagée en deux cantons distincts :
  • Le massif du Larincq ( 263,94 ha ), au nord du village; la plus grande partie de ce massif est située sur le territoire communal de Monein. Elle tire son origine d'un vaste domaine appelé Vieux-Larincq que les communes d'Oloron, Monein et Goès achetèrent en 1267 au Seigneur Arnaud de Jasses. Le partage entre ces trois communes fut effectué en 1771.
  • Le massif du Bois d'en Bas ( 50,69 ha ) situé sur le territoire communal d'Estialescq, au sud du village.
    Les essences les plus représentées sont le chêne pédonculé (39%), le hêtre (32%), le chêne rouge d'Amérique (11%), le châtaignier (6%).

Cette forêt bénéficie du Régime Forestier depuis 1863, c'est-à-dire qu'elle est gérée par l'Office National des Forêts, en étroit partenariat avec la commune d'Estialescq.
L'ONF assure donc :

designation
  • la surveillance de la forêt - police, surveillance phytosanitaire, accueil et information du public.
  • la gestion des coupes de bois - planification des coupes, désignation des bois à abattre, commercialisation, contrôle de l'exploitation.
  • la planification, le montage de dossiers pour aides publiques et l'exécution ou le contrôle des divers travaux - entretien des chemins et limites, marquages des lots de bois, réalisation et entretien des plantations, création et entretien de voirie forestière.
designation2
L'aménagement forestier, élaboré tous les 15 ans par l'ONF, énonce les objectifs attendus de la forêt à long terme ; la commune participe à son élaboration en exprimant ses souhaits et ses choix. Ce document, consultable en mairie, est approuvé par la collectivité et arrêté par le préfet et constitue une étude détaillée du patrimoine forestier :
  • analyse du milieu et de ses potentialités, des besoins socio-économiques, bilan de la gestion passée
  • choix de sylviculture et programme des coupes
  • programme de travaux et d'entretien
  • prévision de recettes et de dépenses
Chaque année, l'ONF propose à la commune un programme de travaux qui est soumis à la décision du conseil municipal.
Concernant les coupes, la collectivité choisit leur destination et mode de commercialisation et le maire en fixe le prix de retrait.